Véritable fléau et angoisse permanente des parents

Le harcèlement scolaire toucherait aujourd’hui 6 à 10 % des élèves. Véritable fléau et angoisse permanente des parents, éclairage sur ce qu’est le harcèlement scolaire : comment le prévenir, l’identifier, et quelles structures d’aide pour accompagner les victimes.

Le harcèlement scolaire est le fait pour un élève, ou un groupe d’élèves, de faire subir de manière répétée à un camarade des propos ou comportements agressifs. Les actes qui peuvent l’illustrer sont nombreux : moqueries, brimades, humiliations, insultes, violences physiques ou psychologiques…

Les sources du harcèlement scolaire s’avèrent multiples.

Il se fonde sur le rejet de la différence et la stigmatisation de certaines caractéristiques (apparence physique, sexe, genre, handicap, …). Il se développe d’autant que le climat scolaire dans certains établissements peut être dégradé, mais aussi parce qu’il est mal identifié par les personnels de l’éducation nationale et les parents.

En 2021, 21 enfants ont mis fin à leurs jours, victime du harcèlement scolaire. Selon une enquête britannique, 61% des victimes de harcèlement auraient des idées suicidaires.
Ce constat alarmant est porté par l’évolution et l’utilisation des réseaux sociaux par les enfants. C’est ainsi qu’au collège, 1 enfant sur 4, serait victime de cyberharcèlement.

Par peur, honte ou désespoir, le harcèlement dont ils sont victimes est le plus souvent caché par les enfants ou adolescents.

Certains signes sont néanmoins révélateurs et doivent faire l’objet d’une attention toute particulière de l’environnement familial : désocialisation, anxiété, dépression, isolement, agressivité impulsive, troubles d’alimentation, addictions… autant de symptômes qui peuvent prendre leur source dans le harcèlement scolaire.

Le décrochage scolaire, voire la déscolarisation, sont également le signe d’un malaise profond. Des études montrent sur ce point que la peur des agressions expliquerait 25 % de l’absentéisme des collégiens et lycéens.

harcelement scolaire

L’identification et le traitement du harcèlement scolaire restent primordiaux.

Au-delà de l’environnement familial, le travail des établissements scolaires dans la prévention, l’identification et le traitement du harcèlement scolaire reste primordial.

C’est ainsi que le plan pHARe, plan de prévention du harcèlement à destination des écoles et collèges, a été généralisé par le ministère de l’éducation nationale à l’ensemble des établissements, lors de la rentrée 2021.

Formation des équipes enseignantes, sensibilisation des élèves, prévention, association des parents, autant de piliers qui composent ce plan destiné à lutter contre le harcèlement scolaire.

harecelement chez les etudiants

Une plateforme digitale et des services téléphoniques

Ce dispositif est aujourd’hui complété par une plateforme digitale mais aussi des soutiens téléphoniques :

  • Le 30 18 (et application mobile 3018) destiné aux victime de harcèlement et cyberharcèlement, 100% anonyme, gratuit et confidentiel.
  • Le 30 20 pour signaler un cas de harcèlement (appel gratuit)

C’est fort de cette prévention, éducation, formation au sein des établissements scolaires, mais aussi de l’accompagnement, l’informations et la vigilance au sein des environnement familiaux, que la lutte contre le harcèlement scolaire s’avèrera efficace.

harcelement au lycee

AssurtonEnfant à la loupe…

Mes Garanties
AssurtonEnfant

Responsabilité civile

Dommages Corporels

Bris ou casse lunettes & appareil dentaire

Protégez vos enfants partout et à tout moment…

Découvrez l’offre AssurtonEnfant
spéciale rentrée 9,90€/enfant par an !